Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Home Naturo-Naturopathe à Domicile
  • : PRENEZ VOTRE SANTE EN MAINS, NATURELLEMENT.Des conseils pour vous garder en bonne santé par la Naturopathie, la Géobiologie et la Bioénergie. Home Naturo, votre Naturopathe à Domicile.
  • Contact

Profil

  • Michel-HomeNaturopathe
  • Découvrez mes conseils de Naturopathe diplômé de l'École de Robert Masson et restez en bonne santé grâce aux techniques naturelles de santé comme l'aromathérapie parce que votre santé vous appartient. Consultations à domicile.
  • Découvrez mes conseils de Naturopathe diplômé de l'École de Robert Masson et restez en bonne santé grâce aux techniques naturelles de santé comme l'aromathérapie parce que votre santé vous appartient. Consultations à domicile.

A propos de la pub !

Mille excuses pour celles et ceux qui visitent mon blog, il y a des pub qui apparaissent....Je ne suis pas responsable de ces publications et ça me met même dans des situations désagréables quand je vois, par exemple, des annonces pour la calendrier vaccinal, des boissons énergisantes... !!!  Je vais essayer de remédier à ça pour que ces pubs n'apparaissent plus !!! Bonnes visites - tout de même - !  Prenez soin de vous. Michel.

Recherche

HomeNaturo, Votre Naturopathe

A.HomeNaturo OverblogNaturopathe diplomé du CENA. 

Consulations à votre domicile en Région Parisienne : Hauts de Seine, Val de Marne, Val d'Oise, Yvelines, Sarthe et Orne.

Réglage et plan alimentaire personnalisé - Gestion du Stress - Accompagnement des sportifs -

Accompagnement dans les magasins bio -

Ateliers & Conférences -

 

 

Archives

21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 19:11

Collectifs, comité et associations en faveur de l'environnement et de la santé : Appel de la jeunesse-Antidote Europe-Alis- Vivissection - tests sur les animaux - animaux de laboratoires -  cobayes - laboratoires pharmaceutiques et cosmétiques tests sur les animaux -

 

montage ECOLO HOMENATURO

 

A.carre sante blog HomeNaturoSi la Naturopathie fait le lien entre les comportements humains, le bien-être et/ou les pathologies, la pratique naturopathique doit aussi être un lien entre les différents acteurs, militants, collectifs et associations qui oeuvrent pour le maintien, le respect et le choix en matière de santé collective, vers une meilleure qualité environnementale et dans la protection animale.

 

Une organisation internationale nous interpelle tout particulièrement  :

 

top_bar_background_news-media_logo--.gif

 

Sea Shepherd Conservation Society 

 

Fondée en 1977, Sea Shepherd Conservation Society (SSCS) est une organisation internationale à but non lucratif de conservation de la faune et de la flore marines. Notre mission est de mettre un terme à la destruction des écosystèmes marins et au massacre des espèces dans le but de conserver et de protéger la biodiversité des océans du monde entier.

Nous mettons en place des stratégies novatrices d’action directe pour enquêter, documenter et intervenir si nécessaire afin d’exposer et de combattre les activités illégales de haute mer. En sauvegardant la biodiversité, nous nous efforçons de préserver la survie de nos fragiles écosystèmes marins pour les futures générations.

 

A.HomeNaturo OverblogSi le pillage des océans continue, si la menace sur la biodiversité se poursuit, il est bien évident que c'est notre survie même à nous êtres humains, en tant qu'habitants de la terre, qui est compromise. Sea Shepherd par ses actes militants et ses campagnes maritimes est l'une des organisations les plus actives pour la sauvegarde et le respect de vie sur la Planète Bleue. En outre, Sea Shepherd nous invite à réfléchir en prenant connaissance des articles qu'il diffuse sur son site ou en communiqués de presse, comme celui-ci par exemple :

 

 
Après la terrible tragédie du 11 mars 2011, la vie de centaines de milliers de Japonais a été bouleversée à jamais par trois événements simultanés : séisme, tsunami et catastrophe nucléaire à Fukushima.

Visitez le site  Sea Shepherd Conservation Society ici images[19]

 

34x34-facebook----

 

 

 

A.ACCUEIL Blog HomeNaturo

 

 

homenaturo

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 23:16

  Ail et Naturopathie, l'ail et la santé, ail rose de Lautrec, Ail  Label rouge

 

 

ail-3

 

L'Ail

 

Rose de Lautrec

 

l'Histoire d'un Terroir


Un ail des aulx * !

La culture de l'ail voit son origine remonter à plusieurs milliers d'années, l'ail serait originaire, pour certains, d'Asie centrale : des froides steppes Kirghizes, tandis que d'autres lui prêtent comme patrie d'origine l'ardente Sicile. Au fil du temps, les civilisations se sont succédées et l'ont toutes autant apprécié : les Égyptiens l'incluaient dans la ration quotidienne des esclaves qui construisaient la grande pyramide de Gizeh sous la IVèm dynastie afin de leur donner puissance et ténacité. Les Romains, eux, le consommaient lors de leur petit-déjeuner, frotté sur du pain.
Quant aux Gaulois, ils en étaient également très friands. Depuis, il fait partie intégrante de la gastronomie française. Henri IV, lui-même, l'appréciait tant qu'il en fit l'un des ingrédients sa fameuse recette de poule au pot. Quoi qu'il en soit, il semble que notre nom Français " d'Ail " nous vienne directement des Celtes et de leur mot all qui signifie chaud, brûlant.

 

Cultivé partout dans le monde, et notamment en Chine, premier producteur mondial, aux États-Unis (Californie), ainsi qu'en Espagne, l'ail se décline en plus de 700 variétés.

En France, c'est avant tout dans le Midi que l'on trouve sa production.

Les variétés se distinguent en fonction de la période de plantation. On trouve ainsi :
- l'ail d'automne : récolté en juin et juillet, il est encore gorgé d'eau ; c'est l'ail nouveau.
- l'ail d'hiver : récolté parfaitement mûr, on le fait sécher avant de le stocker et de le commercialiser, d'août à avril. Il se décline de l'ivoire au violet, selon la région d'où il provient.
A noter enfin que l'ail rose de Lautrec, conditionné en grappe, bénéficie d'un label régional.

 

ail-12L'Ail Rose de Lautrec


 

 

La culture de l'Ail Rose de Lautrec remonterait, selon la légende, au Moyen-Age et est intimement liée à l'histoire de ce pays. Elle est indissociable des paysages et du climat méridional du Tarn, des ses étés chauds et secs. 

L'Ail Rose de Lautrec, bénéficie des avantages propres à un terroir et au savoir-faire de ses agriculteurs.

Etonnant de douceur cru, savoureux cuit, facile à conserver même plusieurs mois après sa récolte, l'ail rose de Lautrec a su séduire les plus fins gourmets et les plus grands cuisiniers avant d'être apprécié dans toutes les cuisines.


Ainsi l'histoire de l'Ail Rose de Lautrec se poursuit et les hommes font preuve de leur capacité d'adaptation tout en restant fidèles à leur passé…

 

ail lautrec

Connaître l'Ail Rose de Lautrec

L' ail rose de Lautrec se reconnaît, dès l'abord, à son aspect rosé et satiné à la fois.

Puis il se distingue par sa texture très tendre, sa délicatesse de goût à la fois sucré et peu amère qui en font un ail " haut de gamme ", délicieux aussi bien cru que cuit, en salade ou en sauce.

Un maintient strict de la variété par sélection des plants et des semences lui garantit, au départ, toutes ses qualités.

 

Afin de garantir sa qualité incomparable et son authenticité, l'Ail Rose de Lautrec bénéficie de l'attribution d'un AIL label rouge Label Rouge français et plus récemment d'un label européen AIL-LABEL Indication Géographique Protégée, en revanche il faut savoir que ces deux labels ne distinguent pas l'Agriculture Biologique de l'Agriculture dite conventionnelle, il vous faudra donc rechercher vos productions bio. Cependant, créé en 1959, le Syndicat de Défense du Label Rouge et de l'IGP Ail Rose de Lautrec a toujours promu l’excellence et la qualité.

En 1966, l’obtention du seul Label Rouge de la catégorie est venue récompenser son travail. D’autres signes de reconnaissance ont ensuite suivi dont l'un des plus importants est à ce jour, le nombre croissant de consommateurs à travers le monde.

 

La zone de production regroupe environ 185 producteurs répartis sur 88 communes autour du canton de Lautrec. Un peu plus de 4000 tonnes sont commercialisées chaque année.

La mise en terre s'effectue chaque année à la saison froide. A la fin du printemps, il faut ôter la hampe florale de l'ail pour l'empêcher de dégénérer.

 

La récolte s'effectue fin juin, début juillet.
La mise sur le marché a lieu aux alentours du 14 juillet.

La durée de conservation de cet ail lui permet d'être commercialisé jusqu'à la fin de l'hiver.

 

Lautrec : entre légende et terroir, deux labels pour un seul village...


AIL localisation lautrecLa légende raconte que l'ail rose est apparu dans la région de Lautrec au moyen âge. 

Un marchand ambulant se serait arrêté au lieu-dit l'Oustallarié à Lautrec afin de se restaurer.

N'ayant pas d'argent, il aurait réglé son repas avec de jolies gousses roses.

Celles-ci auraient ensuite été plantées par l'hôtelier, ce qui aurait popularisé l’ail rose qui s’est ensuite fortement développé dans la région.

 

Il est à savoir qu'il n'était pas rare de l'Antiquité au Moyen-âge d'utiliser l'Ail comme monnaie, tant il semblait à l'époque précieux....Cette légende pourrait, ainsi, s'avérer tout-à-fait vraie ! Et vous en serez, sans doute, persuadé si vous visitez Lautrec et ses ruelles médiévales, puisque ce charmant village est, lui aussi, labellisé : plus beau village de France

Aux 17e et 18èm siècles la culture demeure très locale et jusqu'en 1900 l'ail rose était cultivé en petites quantités dans des potagers de 5 à 10 ares et vendu sur les marchés locaux : Castres, Mazamet, Albi, ... Cependant, il est attesté que la présentation traditionnelle de l'Ail Rose de Lautrec, en tresse, appellée : manouille était déjà utilisée.

Après la deuxième guerre mondiale, la production d'Ail Rose de Lautrec s’est développée et les exploitations également puisque les surfaces dépassaient alors 1 hectare. Puis, nous l'avons vu, en 1959 un groupe de jeunes agriculteurs décide de mettre en valeur les qualités de cette production et aboutiront après de nombreuses années de travail, à la reconnaissance du savoir-faire des producteurs, qui allié à un climat et un terroir exceptionnel ont réussit à maintenir la tradition d'un produit d’exception.

L’Ail Rose de Lautrec est d’ailleurs aujourd’hui encore le seul Ail à bénéficier du Label Rouge.ail-3

 

Aujourd'hui

Plus que jamais les producteurs de l'Ail Rose de Lautrec sont conscients que seuls le maintient de la tradition et le respect de la culture sont les garants d'une qualité irréprochable

Prince des condiments à la saveur particulièrement recherchée par tous les gastronomes, l'Ail Rose de Lautrec est le chouchou des restaurateurs, le préféré des cuisinières, l'allié des médecines naturelles...

On ne lui trouve que des qualités. Son goût sucré et sa saveur si particulière le rendent aussi bon cru que cuit et donnent du caractère aux plats les plus simples, sa belle présentation en grappe lui assure une parfaite conservation tout en lui donnant un côté décoratif très apprécié.

ail tressage

 Avant d’être conditionné manuellement, on coupe les racines et une partie de la queue de l’ail. Les têtes sont ensuite pelées à la dernière peau. ( ail rose car c’est la couleur de l’ail ainsi pelé.)
La hampe permet le conditionnement traditionnel des têtes, en manouille (grappes de 500 g ou d’un kg).
Chaque manouille d’ail représente à elle-seule le savoir faire d’un agriculteur et souvent même de sa famille, car chacun de ses membres interviendra, soit à l’époque du dépoulinage, soit au moment de la récolte, soit enfin au moment de la mise en forme des manouilles.

La fête de l’ail a lieu chaque premier vendredi du mois d’août à Lautrec. C’est l’occasion de concours, de ventes et de rencontres.


L’Ail Rose de Lautrec fait partie du patrimoine du Tarn et, partant, du patrimoine culinaire Français.
Sur les marchés tarnais, dès la fin Juin, une corbeille remplie de manouilles fait traditionnellement partie de l’étalage des marchands de primeurs.


  * le pluriel d'ail se dit en effet aulx en gastronomie et commerce tandis qu'en botanique il sera d'usage de dire des ails... Mystère de la langue Française, quand tu nous tient !

 

Au sujet de l'Ail lire aussi :

L'Ail, indispensable en cuisine !

L'Ail ses bienfaits thérapeutiques

L'Ail et la Santé- ou comment utiliser l'Ail pous se soigner -

 

34x34-facebook----

 

 

 

A.ACCUEIL Blog HomeNaturo

 

 

homenaturo

 


 


Partager cet article
Repost0
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 15:00

Collectifs, comité et associations en faveur de l'environnement et de la santé : Appel de la jeunesse-Antidote Europe-Alis- Vivissection - tests sur les animaux - animaux de laboratoires -  cobayes - laboratoires pharmaceutiques et cosmétiques tests sur les animaux -

 

montage ECOLO HOMENATURO

 

A.carre sante blog HomeNaturoSi la Naturopathie fait le lien entre les comportements humains, le bien-être et/ou les pathologies, la pratique naturopathique doit aussi être un lien entre les différents acteurs, militants, collectifs et associations qui oeuvrent pour le maintien, le respect et le choix en matière de santé collective et vers une meilleure qualité environnementale.

 

Un comité scientifique nous interpelle tout particulièrement  :

antidote-europe-logo-BLEU-200.jpg

Antidote Europe

Comité scientifique pour une Science Responsable dénonçant l’inutilité des tests sur les animaux.

 

Pourquoi continuer à tester les médicaments sur les animaux ?

 

Des méthodes fiables d‘évaluation des risques toxiques sont plus simples, plus rapides et moins chers que les expérimentations animales.

Pourquoi l’industrie ne les utilise pas?

Pourtant, il existe des méthodes fiables pour évaluer la toxicité des substances chimiques.

Ces méthodes sont faciles à mettre en oeuvre, moins coûteuses que l’expérimentation animale et les résultats sont disponibles en quelques jours seulement. Pourquoi ne sont-elles pas imposées aux industriels ?

C’est la question qu’Antidote Europe pose aux autorités.

Quand on sait qu’un même produit peut être déclaré inoffensif ou cancérigène selon l’espèce animale sur laquelle il est testé, il semble évident que l’expérimentation animale est un outil précieux pour obtenir l’autorisation de mise sur le marché de produits même dangereux ou pour débouter des victimes qui oseraient intenter un procès au fabricant. En vue de réaliser des bénéfices financiers, cette pratique est donc tout à fait valable ! Au détriment de la santé publique et de l’environnement.


Quels testes pour quels effets ?

 

Il faut environ 12 ans et 500 millions d’euros pour mettre un nouveau médicament sur le marché, depuis sa découverte jusqu‘à sa vente.

Les essais sur l’homme (dits “essais cliniques”) sont de loin l‘étape la plus coûteuse, alors que les essais sur des animaux comptent pour environ 1% du total. Or, Chaque espèce animale a un patrimoine génétique unique

 

Par obligation légale, tous les médicaments sont testés sur les animaux avant d‘être autorisés à la vente.

Or, les  effets secondaires de médicaments sont parmi les principales causes de mortalité dans les pays développés. Alors qu’il était ministre de la Santé,  Bernard Kouchner révélait le nombre de victimes en France : près de vingt mille morts et 1,3 millions d’hospitalisés par an (Le Monde, 13 novembre 1997). Si l’animal était réellement le modèle de l’homme, les effets mortels des médicaments n’auraient-ils pas été décelés ? Si l’animal était le modèle de l’homme, n’aurait-on pas déjà trouvé le moyen de guérir le cancer, depuis les décennies que l’on finance généreusement la recherche sur les animaux dans ce domaine ?

 

 

Pourquoi les testes sur les animaux faussent-ils les résultats ?

Antidote Europe démontre, par un raisonnement simple, qu’aucune espèce animale n’est le modèle biologique d’une autre.

Le premier point de ce raisonnement est qu’une espèce se définit par son isolement reproductif. C’est-à-dire que les individus ne peuvent pas se reproduire avec des individus d’une autre espèce, sauf exception généralement stérile. Deux espèces animales différentes ont un patrimoine génétique différent.

Le deuxième point du raisonnement est que les fonctions biologiques sont déterminées par les gènes. Cette notion est très populaire de nos jours où l’on cherche une prédisposition génétique à de nombreuses maladies et même à des traits de caractère ! Deux gènes qui contiendraient des variations minimes peuvent générer des protéines radicalement différentes.

En résumé.

Premier point, chaque espèce animale a un patrimoine génétique unique.

Deuxième point, le patrimoine génétique détermine la structure des protéines qui assurent les fonctions biologiques. Troisième point et conclusion : deux espèces différentes auront des protéines différentes, donc, des fonctions biologiques modifiées.

En conséquence :

Les animaux ne sont pas de meilleurs modèles pour l‘étude des maladies humaines et la recherche de thérapies.

Toutes ces observations confirment ce que l’on peut déduire par le raisonnement : aucune espèce animale n’est le modèle biologique d’une autre.

L’expérimentation animale est le moyen le plus simple et le plus rapide pour qui veut faire carrière et pour les industriels qui voudraient faire croire à l’innocuité de leurs produits. Mais son intérêt scientifique a, de tout temps, été limité. Ces méthodes sont tout à fait obsolètes aujourd’hui et les moyens financiers qui leur sont encore consacrés font défaut à la recherche biomédicale moderne, centrée sur la physiologie humaine et d’où pourraient venir les réelles avancées thérapeutiques.

Ainsi le Docteur Steve Kaufman, co-président de la Medical Research Modernization Committee (MRMC, Comité de modernisation de la recherche médicale) depuis 1986,  explique : - « Je crois sincèrement qu’il y a des preuves solides, dans l’histoire et l‘époque actuelle des sciences, du fait que les modèles animaux sont inutiles pour le progrès médical. De plus, ces modèles ont souvent induit en erreur et continuent de le faire. Leur valeur scientifique globale est douteuse. Des animaux sont utilisés pour des études médicales et scientifiques autrement que pour modéliser des maladies humaines, par exemple pour des tests de toxicité, comme réservoirs d’agents infectieux, pour des greffes d’organes. Pour beaucoup de ces utilisations, des méthodes sans animaux ont remplacé ou devraient remplacer le recours à l’animal. Pour les cas où des méthodes comparables ou supérieures sans animaux ne sont pas disponibles, il est probable que de telles méthodes seraient développées si l’expérimentation animale n‘était pas une option. La nécessité est la mère de l’invention. »


La beauté du diable :

Les tests sur les animaux ne s’arrêtent aux recherches médicales :

en 2005, 5.571 animaux étaient utilisés dans l’UE pour tester des cosmétiques.

 

Le petit singe et les hommes


Ainsi Antidote Europe

Est un comité scientifique créé par des chercheurs issus du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique).

Claude Reiss, Président d’Antidote Europe, a été directeur de recherche au CNRS pendant plus de trente ans. Il est l’un des rares experts européens en toxicogénomique (moyen rapide, efficace pour tester les effets toxiques sans testes sur les animaux). Les chercheurs d’  proposent leur expertise pour informer, concevoir et aider à l’installation d’un Centre Européen de toxicogénomique.

Mais ce n’est pas tout, Antidote Europe entend placer les responsables de centres de recherche privés et publics face à leur responsabilité dans la dégradation de la santé humaine, dans la pollution (réversible, encore ?) de l’environnement, dans l’hécatombe inutile d’animaux dans les laboratoires.

Et enfin, Antidote Europe entend dénoncer la complaisance des autorités nationales et européennes à l‘égard des multinationales chimiques et exiger que la santé humaine ne soit plus sacrifiée au chiffre d’affaire des industriels.

Parce que nous ne sommes pas des rats de 70 kilos et que nous devons respecter l'animal.

 

antidote-europe-logo-BLEU-200 

Découvrez, soutenez et faites découvrir Antidote Europeen visitant leur site  ici images[19] 

25, rue Jacques Callot 66000 Perpignan – 04.68.80.53.32.

leur adresse e.mail : images[19]

 

 

Mars 2012. Avec l’accord de l’Europe pour sa nouvelle méthode substitutive au test du BOTOX®, un grand laboratoire marque une belle avancée pour les souris… et pour la science !

Une méthode aussi efficace que spécifique
Le laboratoire Allergan a mis au point une méthode substitutive au test LD50 pour vérifier la stabilité de la toxine botulique de type A, utilisée dans ses produits – le BOTOX® (à usage médical) et VISTABEL® (à usage cosmétique). Cette méthode devrait permettre de réduire d’au moins 95% en 3 ans le nombre de tests sur les animaux, au fur et à mesure des agréments nationaux obtenus. Déjà mise en œuvre aux Etats-Unis, au Canada et en Suisse, elle vient d’obtenir l’accord de l’agence de régulation européenne.

Une victoire pour tous les défenseurs des animaux
Le test LD50 pour « Dose Létale tuant 50 % des animaux » – est un test particulièrement cruel et largement utilisé en toxicologie. Il consiste à injecter à des animaux la substance à tester pour déterminer la dose qui en tue précisément la moitié. Dans le cas de la toxine botulique, ces tests sont réalisés sur des souris. Elles périssent dans de terribles souffrances et par dizaines de milliers chaque année, car chaque lot de toxine doit être testé. Depuis plusieurs années, One Voice aux côtés de Doctors Against Animal Experiments puis au sein de  l’ECEAE* mène campagne pour faire évoluer ce sacrifice en masse vers des méthodes combinant éthique et efficacité. Avec sa nouvelle méthode, qui obtient les agréments des différents pays, c’est désormais chose faite pour Allergan. Le laboratoire apporte ici une preuve supplémentaire que, désormais, les grandes avancées scientifiques se feront sans victimes…

Une victoire pour la science
Au-delà de l’aspect éthique fondamental, la méthode qui a été développée permet de tester la toxine directement sur des cellules humaines. C’est, en outre, une méthode particulière à la souche de protéine utilisée par Allergan. Si cela implique que le test ne puisse pas être directement repris par les autres laboratoires qui devront l’adapter, cela prouve aussi sa haute spécificité ! Gageons que le LD50, qui n’a aucune de ces caractéristiques, sera bientôt considéré comme une méthode moyenâgeuse par l’ensemble de la communauté scientifique.

Agir
Pour que les autres laboratoires impliqués s’engage sur la même voie qu’Allergan,

signez et diffusez autour de vous la pétition en ligne picto petition sur le site de One Voice

 

 

 

34x34-facebook----


A.ACCUEIL Blog HomeNaturo

 

homenaturo

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 15:00

  montage ECOLO HOMENATURO

 

A.carre sante blog HomeNaturoSi la Naturopathie fait le lien entre les comportements humains, le bien-être et/ou les pathologies, la pratique naturopathique doit aussi être un lien entre les différents acteurs, militants, collectifs et associations qui oeuvrent pour le maintien, le respect et le choix en matière de santé collective et vers une meilleure qualité environnementale.

 

Un collectif nous interpelle tout particulièrement son nom cumule espoir et crainte : LOGO APPEL DE LA JEUNESSE

Cette jeunesse c'est l'espoir en notre avenir, cet appel sonne comme le cri d'un dernier sursaut de résistance. A l'âge où l'insouciance devrait encore guider sa vision du monde, cette jeunesse appelle à la réflexion sur le monde dans lequel elle vit et, en même temps, qu'un jeune homme de 93 ans, s'indigne à son tour.

Voici leur " profession de foi ", puisse-t-elle être entendue ici.

 


Nous, membres du Collectif Appel de la Jeunesse, n’acceptons pas :

de voir autour de nous nos parents, nos proches et même de plus en plus souvent nos camarades de classe, touchés par le cancer ;

de voir de plus en plus de jeunes rencontrer des difficultés à concevoir un enfant ;

de voir se développer les allergies, l’asthme, le diabète, l’obésité et les maladies invalidantes que cela génère ;

de consommer des produits qui traversent le monde, empoisonnant les populations et leur environnement, et exploitant plus particulièrement les populations des « pays du sud » ;

d'entendre le discours qui veut nous faire croire que tout cela n'est qu'une fatalité ou ne relève que de la seule responsabilité individuelle.


Nous considérons cet état de fait comme anormal !


Parce que la pollution chimique généralisée imprègne nos organismes et ceux des enfants ;

parce que la publicité omniprésente nous pousse à être des consommateurs boulimiques de biens matériels jetables et de mal bouffe ;

parce que les technologies nouvelles comme la téléphonie mobile, les OGM ou les nanotechnologies sont développées sans qu’elles aient été sérieusement évaluées au préalable ;

parce que nous ne pensons pas que notre génération et celles à venir puissent être en bonne santé sur une planète malade.


Nous lançons cet Appel de la Jeunesse pour que le lien entre la Santé et l’Environnement soit au cœur des choix politiques.

Nous avons bien conscience que l’avenir de nos sociétés
est entre les mains des décideurs politiques ainsi que de tous les citoyens.

Nous pensons qu’en chacun de nous il y a une partie de la réponse
aux défis inédits que rencontre aujourd’hui l'Humanité.

Nous avons confiance en la Société, en ses valeurs, en son imagination, en son intelligence, en sa capacité à se mobiliser massivement et de manière déterminée pour construire un bel avenir, assurer sa pérennité et son épanouissement.

Nous pensons que la Jeunesse a un rôle moteur à jouer pour inventer
de nouveaux modes de vie et de consommation respectueux de sa santé, de la santé des sociétés et des écosystèmes.

   

Signerb ok mod ident

 

Collectif Appel de la jeunesse

LOGO APPEL DE LA JEUNESSECliquez sur leur logo pour accéder directement au site Appel de la Jeunesse

32 rue de Paradis – 75010 Paris

si vous souhaitez les contacter par mail suivez ce lien : b ok mod ident

 

34x34-facebook----


A.ACCUEIL Blog HomeNaturo

 

homenaturo

Partager cet article
Repost0
11 août 2011 4 11 /08 /août /2011 19:30

OMS-LOGO-

 

 

L’accord WHA12-40 ou accord OMS/AIEA

 

ACCORD ENTRE

L’AGENCE INTERNATIONALE DE L’ÉNERGIE ATOMIQUE

ET

L’ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ 

Article I – Coopération et consultations

1) L’Agence internationale de l’Énergie atomique et l’Organisation mondiale de la Santé conviennent que, en vue de faciliter la réalisation des objectifs définis dans leurs actes constitutionnels respectifs, dans le cadre général établi par la Charte des Nations Unies, elles agiront en coopération étroite et se consulteront régulièrement en ce qui concerne les questions présentant un intérêt commun.  


2) En particulier, conformément à la Constitution de l’Organisation mondiale de la Santé et au Statut de l’Agence internationale de l’Énergie atomique ainsi qu’à l’Accord que celle-ci a conclu avec l’Organisation des Nations Unies et à l’échange de lettres se rapportant audit Accord, compte tenu également des responsabilités respectives des deux organisations en matière de coordination, l’Organisation mondiale de la Santé reconnaît qu’il appartient principalement à l’Agence internationale de l’Énergie atomique d’encourager, d’aider et de coordonner dans le monde entier les recherches ainsi que le développement et l’utilisation pratique de l’énergie atomique à des fins pacifiques, sans préjudice du droit de l’Organisation mondiale de la Santé de s’attacher à promouvoir, développer, aider et coordonner l’action sanitaire internationale, y compris la recherche, sous tous les aspects de cette action. 

3) Chaque fois que l’une des parties se propose d’entreprendre un programme ou une activité dans un domaine qui présente ou peut présenter un intérêt majeur pour l’autre partie, la première consulte la seconde en vue de régler la question d’un commun accord.

Article II – Représentation réciproque

1) Des représentants de l’Organisation mondiale de la Santé sont invités à assister à la Conférence générale de l’Agence internationale de l’Énergie atomique et à participer, sans droit de vote, aux délibérations de cet organe et de ses organes subsidiaires (commissions, comités, etc.) en ce qui concerne les questions à l’ordre du jour qui intéressent l’Organisation mondiale de la Santé.

 

2) Des représentants de l’Agence internationale de l’Énergie atomique sont invités à assister à l’Assemblée mondiale de la Santé et à participer, sans droit de vote, aux délibérations de cet organe et de ses organes subsidiaires (commissions, comités, etc.) en ce qui concerne les questions à l’ordre du jour qui intéressent l’Agence internationale de l’Énergie atomique.  

3) Des représentants de l’Organisation mondiale de la Santé sont invités, lorsqu’il y a lieu, à assister aux réunions du Conseil des Gouverneurs de l’Agence internationale de l’Énergie atomique et à participer, sans droit de vote, aux délibérations de cet organe et de ses commissions et comités en ce qui concerne les questions à l’ordre du jour qui intéressent l’Organisation mondiale de la Santé.  

4) Des représentants de l’Agence internationale de l’Énergie atomique sont invités, lorsqu’il y a lieu, à assister aux réunions du Conseil exécutif de l’Organisation mondiale de la Santé et à participer, sans droit de vote, aux délibérations de cet organe et de ses commissions et comités en ce qui concerne les questions à l’ordre du jour qui intéressent l’Agence internationale de l’Énergie atomique.  

5) Des dispositions appropriées seront prises de temps à autre par voie d’accord, en vue d’assurer la représentation réciproque de l’Agence internationale de l’Énergie atomique et de l’Organisation mondiale de la Santé à d’autres réunions convoquées sous leurs auspices respectifs et ayant à examiner des questions intéressant l’autre organisation.

Article III – Échange de renseignements et de documents

1) L’Agence internationale de l’Énergie atomique et l’Organisation mondiale de la Santé reconnaissent qu’elles peuvent être appelées à prendre certaines mesures restrictives pour sauvegarder le caractère confidentiel de renseignements qui leur auront été fournis. Elles conviennent donc que rien dans le présent Accord ne peut être interprété comme obligeant l’une ou l’autre partie à fournir des renseignements dont la divulgation, de l’avis de la partie qui les détient, trahirait la confiance de l’un de ses Membres ou de quiconque lui aurait fourni lesdits renseignements, ou compromettrait d’une manière quelconque la bonne marche de ses travaux.

 

2) Sous réserve des arrangements qui pourraient être nécessaires pour sauvegarder le caractère confidentiel de certains documents, le Secrétariat de l’Agence internationale de l’Énergie atomique et le Secrétariat de l’Organisation mondiale de la Santé se tiennent mutuellement au courant de tous les projets et de tous les programmes de travail pouvant intéresser les deux parties.  

3) Le Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé et le Directeur général de l’Agence internationale de l’Énergie atomique, ou leurs représentants, organisent, à la demande d’une des parties, des consultations ayant trait à la fourniture par l’une des parties de tous renseignements spéciaux pouvant intéresser l’autre partie. 

Article IV - Inscription de questions à l’ordre du jour
Après les consultations préliminaires qui pourraient être nécessaires, l’Organisation mondiale de la Santé inscrit à l’ordre du jour provisoire de son Assemblée ou de son Conseil exécutif les questions qui lui ont été proposées par l’Agence internationale de l’Énergie atomique. De même, l’Agence internationale de l’Énergie atomique inscrit à l’ordre du jour provisoire de sa Conférence générale ou de son Conseil des Gouverneurs les questions qui lui ont été proposées par l’Organisation mondiale de la Santé. Les questions que l’une des parties soumet à l’examen de l’autre sont accompagnées d’un mémoire explicatif.

Article V - Coopération entre les Secrétariats
Coopération entre les Secrétariats Le Secrétariat de l’Agence internationale de l’Énergie atomique et le Secrétariat de l’Organisation mondiale de la Santé entretiennent des relations de travail étroites conformément aux arrangements conclus de temps à autre entre les Directeurs généraux des deux organisations. En particulier, des comités mixtes peuvent être constitués, quand il y a lieu, pour étudier des questions qui présentent quant au fond un intérêt pour les deux parties.

 

Article VI - Coopération administrative et technique

1) L’Agence internationale de l’Énergie atomique et l’Organisation mondiale de la Santé conviennent de se consulter de temps à autre pour employer de la manière la plus efficace le personnel et les ressources, ainsi que pour arrêter des méthodes propres à éviter la création et le fonctionnement d’installations et de services qui pourraient se concurrencer ou faire double emploi.  


2) L’Agence internationale de l’Énergie atomique et l’Organisation mondiale de la Santé conviennent que les mesures à prendre, dans le cadre des dispositions générales adoptées par l’Organisation des Nations Unies pour la coopération en matière de personnel, comprennent :  a) des mesures destinées à éviter la concurrence dans le recrutement de leur personnel ;  b) des mesures destinées à faciliter, dans les cas appropriés, l’échange de membres de leur personnel, à titre temporaire ou permanent, afin d’utiliser au mieux leurs services, tout en garantissant comme il convient l’ancienneté, les droits à pension et les autres droits des intéressés.

Article VII - Services statistiques
En vue d’assurer une coopération aussi complète que possible dans le domaine statistique et de réduire au minimum les charges des gouvernements et des autres organisations auprès desquels des renseignements peuvent être recueillis, et compte tenu des dispositions générales prises par l’Organisation des Nations Unies pour la coopération dans ce domaine, l’Agence internationale de l’Énergie atomique et l’Organisation mondiale de la Santé s’engagent à éviter, dans leurs activités respectives, les doubles emplois inutiles dans le rassemblement, l’établissement et la publication des statistiques, et à se consulter sur la manière d’employer le plus efficacement les renseignements, les ressources et le personnel technique dans le domaine statistique, ainsi que sur tous les travaux statistiques portant sur des questions d’intérêt commun.

Article VIII - Financement de services spéciaux
Si l’une des parties encourt ou risque d’encourir des dépenses importantes pour répondre à une demande d’assistance présentée par l’autre partie, des consultations ont lieu pour déterminer la manière la plus équitable de faire face à ces dépenses.

Article IX – Bureaux régionaux et subsidiaires
L’Organisation mondiale de la Santé et l’Agence internationale de l’Énergie atomique conviennent de se consulter en vue de conclure, lorsque les circonstances s’y prêteront, des arrangements de coopération permettant à l’une des parties d’utiliser les locaux, le personnel et les services communs des bureaux régionaux ou subsidiaires que l’autre partie a déjà créés ou pourra créer ultérieurement.

Article X - Exécution de l’Accord
Le Directeur général de l’Agence internationale de l’Énergie atomique et le Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé peuvent conclure, pour l’exécution du présent Accord, tous arrangements qui paraîtront souhaitables, à la lumière de l’expérience acquise par les deux organisations.

Article XI - Notification à l’Organisation des Nations Unies ;
classement et inscription au répertoire

1) Conformément à leurs accords respectifs avec l’Organisation des Nations Unies, l’Agence internationale de l’Énergie atomique et l’Organisation mondiale de la Santé informeront immédiatement l’Organisation des Nations Unies des termes du présent Accord.  


2) Dès qu’il sera entré en vigueur, le présent Accord sera communiqué au Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies aux fins de classement et d’inscription au répertoire conformément au règlement adopté par l’Organisation des Nations Unies.

Article XII - Révision et dénonciation

1) Le présent Accord sera sujet à révision par entente entre l’Organisation mondiale de la Santé et l’Agence internationale de l’Énergie atomique, à la demande de l’une des parties.  


2) Si une entente ne peut intervenir au sujet de la révision, l’une ou l’autre partie peut mettre fin à l’Accord le 31 décembre d’une année quelconque par préavis adressé à l’autre partie au plus tard le 30 juin de la même année.

Article XIII – Entrée en vigueur
Le présent Accord entrera en vigueur dès qu’il aura été approuvé par la Conférence générale de l’Agence internationale de l’Énergie atomique et par l’Assemblée mondiale de la Santé. 



Adopté par la Première Assemblée mondiale de la Santé le 17 juillet 1948 (Actes off. Org. mond. Santé, 13, 96, 323).

 

A.HomeNaturo Overblog" L’Agence internationale de l’Énergie atomique et l’Organisation mondiale de la Santé conviennent que, en vue de faciliter la réalisation des objectifs définis dans leurs actes constitutionnels respectifs, dans le cadre général établi par la Charte des Nations Unies, elles agiront en coopération étroite et se consulteront régulièrement en ce qui concerne les questions présentant un intérêt commun. "....Ben voyons ! Apprécions à sa juste valeur le terme de : intérêt commun, lors de la signature de cet accord en 1948 peut-être pouvait-on encore croire à des...intérêts communs aux nucléaire et à la santé mais aujourd'hui, vraiment à qui peut-on encore faire croire ça ? Est-ce juste de la naïveté ou...du cynisme ?

 

Lire ici les articles :


OMS & Industrie Nucléaire : d'étranges liens

La pétition pour l'indépendance de l'OMS face au Nucléaire

 

 

A.ACCUEIL Blog HomeNaturo

 

 

homenaturo34x34-facebook----

Partager cet article
Repost0
11 août 2011 4 11 /08 /août /2011 19:07

 

NUCLEAIRE

 

picto petition La pétition citoyenne 

 

OMS & Industrie du Nucléaire 



Le collectif  “IndependentWHO” met à votre disposition une pétition citoyenne adressée à l’OMS et sa directrice, Mme Chan. Cette pétition rappelle des faits qui montrent la politique de l’OMS face aux conséquences sanitaires des radiations nucléaires.
Cette pétition demande à l’OMS, la révision de l’accord OMS/AIEA, référencé “WHA 12-40”. Depuis la signature de cet accord (WHA 12-40) l’OMS s’interdit toute autonomie d’initiative et de moyens en matière de protection des populations contre la contamination radioactive.

Extrait : Je demande une révision de cet accord entre l’OMS et l’AIEA, afin que l’OMS redevienne indépendante :
          - qu’elle cesse d’être complice d’une désinformation à propos du nucléaire en général ;
          - qu’elle soutienne l’effort des chercheurs de l’ex-Union Soviétique et d’ailleurs, qui tentent d’aider les populations contaminées à lutter contre les effets de la catastrophe de Tchernobyl ;
          - qu’elle prenne l’initiative de recherches et de prophylaxie sur le problème controversé de l’irradiation interne par les faibles doses de Césium 137 et autres radionucléïdes, qui continuent d’être actifs pendant des périodes allant de quelques décennies à des centaines d’années.
J’estime que toutes ces recherches doivent être rendues publiques car nulle part nous ne sommes à l’abri d’un accident pour lequel nous n’avons aucune préparation sérieuse à ce jour.

Depuis le 26 avril 2007, des “ vigies ” sont devant le siège de l’OMS à Genève,

de 8 heures du matin à 18 heures, les jours ouvrables pour dénoncer cet accord OMS/AIEA et demander à l’OMS de recouvrer son indépendance.

Je m’associe à cette action pour que l’OMS assure pleinement sa mission.

En signant cette pétition, vous pouvez apporter votre contribution à cette action. Vous pouvez également proposer à d’autres personnes de la signer.


Lisez l’intégralité, visitez le site et signez en lignepicto petition

 

 

OMS et Industrie Nucléaire : d'étranges liens - Retour à l'article - b ok mod ident

A.ACCUEIL Blog HomeNaturo

 

  34x34-facebook----

homenaturo

 

 

 

 

 

 

 

LES ARTICLES SUR LE NUCLEAIRE PUBLIES SUR HOMENATURO 

 

Sur le même sujet, 

lire aussi :

OMS et Industrie Nucléaire d'étranges liens (11.08.11)

6 août 1945 Hiroshima entre dans l'ère du nucléaire (06.08.11)

Fukushima et maintenant Hamaoka, l’autre centrale nucléaire arrêtée au Japon (14.05.11) 

Fukushima, deux mois après : le silence des radiations...  (11.05.11)

Dans la presse : Fukushima...silence  (10.05.11)

Greenpeace : Non, Le nucléaire sûr n'existe pas (22.04.11)  

Résumé, un mois après le tremblement de terre au Japon (12.04.11)

Fukushima jugé aussi grave que Tchernobyle et après, Fessenheim ? (12.04.11)

Quand la Centrale de Fessenheim fait peur (12.04.11)  

démantèlement  La centrale nucléaire de Brennilis en Bretagne (12.04.11)  

Dans la Presse : La centrale de Brennilis et le Gaz de Schiste en France (10.04.11) 

CRIIRAD, Communiqué sur la radioactivité en France (23.03.11)

La Tragédie Japonaise et le nucléaire (12.03.11)

 

Pétitions CRIIRAD :

 Pétition : Arrêtons Fessenheim (13.04.11)  

" Appel aux pouvoirs publics pour la transparence des analyses de l'air " (26.03.11) 

" Non à la radioactivité dans nos objets du quotidien " (17.03.11)

 

 Lés Documents format PdF sur le sujet

Gaz de Schiste et Energie Nucléaire les documents Pdf

  

 

Comme toujours si vous souhaitez réagir, vous êtes les bienvenus ici

Partager cet article
Repost0
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 15:47

lien-banniere-sauver-la-mediterranee.jpg

 

 

Pour que vive la Méditerranée
Signez la pétition

Commission des pétitions du Parlement Européen,
Monsieur le président de l'Union Européenne,
Madame la commissaire en charge des affaires maritime et de la pêche

La proposition de l'Union Européenne « Connaissance marine 2020 » pour mieux comprendre nos mers et nos océans est une réponse à la fois opportune et salutaire pour relever le défi du bon état écologique de l'ensemble des eaux marines européennes à l'horizon 2020, tant au niveau européen qu'international.
Les premiers résultats de la campagne scientifique 2010 de l'expédition M.E.D dévoilent un phénomène alarmant.

On estime qu'environ plus de 250 MILLIARDS de microfragments de plastiques contaminent la Méditerranée en surface (cf. résultats Expédition M.E.D 2010 / Ifremer / Université de Liège).

Sauvons la Méditerranée-2

  sauvons la méditerranée-4XAucun micro-organisme n'est capable de dégrader complètement le plastique et on ne peut pas agir sur les microplastiques présents. Ingérés par le plancton et les poissons, les déchets microscopiques issus de la fragmentation des emballages et autres détritus mettent en péril la biodiversité marine et à terme notre chaîne alimentaire. L'accumulation actuelle des débris de plastiques requiert que l'on enraye l'afflux dès aujourd'hui. La majeure partie de ces microplastiques provient de nos déchets dispersés depuis le continent vers la mer par les fleuves et le vent.


Les données scientifiques sont fondamentales pour évaluer les risques réels de cette pollution dans les décennies qui viennent, mais elles resteront inutiles sans la mobilisation durable et la solidarité de ceux pour qui cette mer représente une ressource vitale, un travail, un avenir, un loisir...Sauvons la Méditerranée-9X

Pour atteindre les objectifs de 2020 et limiter cette catastrophe, il apparaît indispensable d'associer également les populations et les états communautaires pour contribuer à mettre en place les outils juridiques nécessaires afin d'orienter et aider la société à gérer cette situation.

sauvons la méditerranée-3X En signant cette pétition, nous, citoyens et résidents de l'Union Européenne et des pays riverains de Méditerranée :

 
- Nous engageons chacun à faire des efforts pour réduire notre production de déchets, en favorisant les produits réutilisables et recyclables. En tant que consommateurs, nous sommes également conscients du rôle et du poids que peuvent avoir nos achats pour orienter l'offre de produits. Ainsi nous serons particulièrement vigilants et privilégierons l'achat de produits générant le minimum de déchets.

 
Sauvons la Méditerranée-5 Pour accompagner cet engagement,

nous revendiquons auprès du Parlement Européen :
1 / Un cadre juridique au delà des directives déjà existantes, telle la directive n° 94/62/CE du 20 décembre 1994 relative aux emballages et aux déchets d'emballages : adapté et réellement contraignant et efficace, pour inciter les producteurs, industriels, importateurs, distributeurs à limiter cette pollution à sa source. Cela passe nécessairement par la révision et le renforcement, avec l'appui d'experts indépendants, de l'éventail juridique sur l'écoconception de tous les produits de consommation, les produits à usage unique, leurs emballages et suremballages, le triage et le recyclage des déchets.

 

sauvons la méditerranée-6X Nous réclamons également une réglementation sur l'importation des produits qui ne correspondent pas à ces mesures.


2 / La mise en place d'une campagne d'envergure pour la sensibilisation auprès des populations européennes sur l'enjeu environnemental de la dispersion des déchets.

 

Pour tous les signataires de cette pétition,

Sauvons la Méditerranée

   L'Expédition M.E.D. Association loi 1901
N° de récépissé de déclaration : W563002363
SIREN : 524 455 201 00011

 

 

picto petition directement sur le site Sauver la Méditerranée


TÉLÉCHARGER LA PÉTITION (pdf)

Un des droits fondamentaux du citoyen européen.


À tout moment, chaque citoyen, seul ou en groupe, peut saisir le Parlement Européen grâce au droit de pétition prévu à l'article 194 du traité CE. «Des Citoyens de l’Union, au nombre d’un million au moins, ressortissants d’un nombre significatif d’Etats-membres, peuvent prendre l’initiative d’inviter la Commission, dans le cadre de ses attributions, à soumettre une proposition appropriée sur des questions pour lesquelles ces citoyens considèrent qu’un acte juridique de l’Union est nécessaire aux fins de l’application de la Constitution.» L’Union Européenne reconnait aujourd’hui l’utilité des pétitions pour susciter de nouvelles lois.

Sauvons la Méditerranée-8XL’association Expédition M.E.D a décidé d’utiliser cette possibilité pour convaincre les députés européens de légiférer sur la production des déchets et leurs dispersions dans l'environnement marin.

 

 

 

 

A.ACCUEIL Blog HomeNaturo

 

homenaturo

 

 

 

 

 

 

 Laissez vos commmentaires ici, ils sont les bienvenus

Partager cet article
Repost0
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 23:16

Oignon et Naturopathie, les oignons et la santé, oignon des cévennes et oignon rosé de Roscoff, Oignons AOC

 

OIGNONS CEVENNES

 

L'oignon

 

doux des Cévennes

 

l'Histoire d'un Terroir


La culture de l'oignon doux des Cévennes est, depuis près de deux siècles, intimement liée à l'histoire de ce pays. Elle est indissociable des paysages de terrasses qui caractérisent les Cévennes méridionales, des étés chauds et secs, de l'eau abondante qui irrigue chaque parcelle. Cette persistance témoigne de l'activité des hommes, attentifs à remonter les murets de pierres sèches, à capter des ruisseaux, à maintenir la qualité de cette production traditionnelle.

L'oignon doux des Cévennes, bénéficie des avantages propres à un terroir et du savoir-faire de ses agriculteurs.

Etonnant de douceur cru, savoureux cuit, facile à conserver même plusieurs mois après sa récolte, l'oignon doux des Cévennes a séduit de proche en proche : des générations de Cévenols d'abord, puis les consommateurs de la plaine languedocienne et, depuis peu, tous ceux qui en France ou ailleurs l'ont goûté.

Aujourd'hui en effet, les agriculteurs des Cévennes méridionales ont développé et modernisé cette production traditionnelle. Ils ont crée une coopérative, outil rapide et fiable de conditionnement et de mise en marché. Ils peuvent ainsi répondre dans les meilleurs délais à toutes les attentes, des clients les plus proches aux plus lointains, des plus petits aux plus importants.

Ainsi l'histoire de l'oignon doux se poursuit et les hommes font preuve de leur capacité d'adaptation tout en restant fidèles à leur passé…

 

OIGNONS CEVENNES-2

 

Connaître l'Oignon doux des Cévennes

L'oignon doux des Cévennes se reconnaît, dès l'abord, à son aspect satiné.

Puis il se distingue par sa texture très tendre, sa délicatesse de goût qui en font un oignon " haut de gamme ", délicieux aussi bien cru que cuit, en salade ou en glaçage.

Un maintient strict de la variété par sélection des plants et des semences lui garantit, au départ, toutes ses qualités.

Elles sont par la suite préservées aux différents stades d'une culture restée sur des parcelles.

De mai à septembre, l'oignon doux des Cévennes trouve sur ces surfaces en terrasse tous les éléments nécessaires à sa croissance : un climat sec et ensoleillé, un sol acide et sableux, des apports d'eau réguliers.

L'oignon doux des Cévennes est un oignon de jours longs dont la bulbaison intervient en juillet-août. C'est en février qu'il est semé en pépinières bien exposées au sud, en mai qu'il est repiqué sur les coteaux, la récolte ayant lieu en août-septembre. Après l'arrachage, il sèche pendant deux à trois jours au champ, à l'abri de ses fanes.

Stocké ensuite par les producteurs dans des locaux adaptés, secs et bien aérés, il se conserve parfaitement pendant près de huit mois. OIGNON DOUX DES CEVENNES Cette grande aptitude à la conservation permet une commercialisation échelonnée du mois d'août au mois d'avril.


Un terroir caractéristique

L’oignon Doux Saint André, produit dans le versant méridional des Cévennes a un aspect nacré, une texture fondante et un goût sucré : la production est parfaitement adaptée aux caractéristiques physiques de la région : sols sableux, acides et drainants, issus d’une roche schisteuse ou granitique ; climat sec, chaud et ensoleillé ; parcelles petites et accidentées, que l’homme a rendu cultivables en aménageant des terrasses.

Des paysages exceptionnels : les terrasses

culture-oignon-cevennes2

Le lien intime qui relie l’oignon doux des Cévennes à son terroir, c’est bien la terrasse et ce depuis très longtemps. Dès le Moyen Age, des moines venus dans les Cévennes les ont construites pour retenir une terre cultivable. Ses particularités sont tout à fait singulières : acide, chargée d’éléments fins (texture sableuse)…
Situées en coteaux, ces terrasses bénéficient d’une exposition sud, d’un ensoleillement et d’une ventilation optimale. Le mur, construit en pierre sèche, est une pièce maîtresse dans le système de drainage de la parcelle qu’il retient.
Construites par l’homme, elles font partie du paysage identitaire des Cévennes. Leur surface moyenne est de l’ordre de la centaine de mètres carrés. Ces conditions particulières, alliées au savoir-faire des producteurs, donnent naissance à des produits d’exception.

 

OIGNONS CEVENNES-MARCHEAujourd'hui

Après de nombreuses années de travail et d'espoir l'Oignon doux des Cévennes est devenu une AOP, Appellation d'Origine Protégée OIGNONS AOP, il est, dans ce club très fermé, en compagnie du seul Oignon Rosé de Roscoff à partager cet honneur en France.

 

Au sujet des Oignons lire aussi :

L'Oignon ses vertus thérapeutiques

L'Oignon : incontournable en cuisine

L'Oignon de Roscoff, toute une histoire

 

A.ACCUEIL Blog HomeNaturo

 

 

homenaturo

 


 


Partager cet article
Repost0
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 22:15
 oignon-roscoff-7273L'Histoire authentique et savoureuse
de l'Oignon rosé de Roscoff

Une histoire authentique et une forte identité régionale

L’histoire de l'oignon de Roscoff est très particulière : elle mérite qu'on s'y attarde quelque peu pour comprendre l'attachement des producteurs à cet oignon qui fait la fierté de toute la région.

Des moines capucins...

Il faut remonter le temps jusqu'au 17ème Siècle pour découvrir l'origine de l'Oignon de Roscoff.

C'est en effet en 1647 que Frère Cyril, un moine capucin, sema les premières graines dans les jardins du couvent à son retour de Lisbonne. A cette époque, la ville de Roscoff avait une activité essentiellement liée au commerce maritime, basée sur l’exportation de sel provenant du Sud de la Bretagne et de toiles de lin fabriquées dans la région. Les légumes étaient cultivés dans les jardins potagers et servaient au ravitaillement des marins.

Les oignons constituaient un aliment essentiel pour eux, car ils permettaient de prémunir contre le scorbut, du fait de leur richesse en vitamine C.


Très vite remarqué pour ses qualités gustatives et sa très longue conservation, OIGNON HISTORIC jpg la culture de l'oignon de Roscoff se développa rapidement dans les environs du port. Au 18ème Siècle, avec le déclin du commerce de la toile, les paysans se tournèrent vers la culture de l'oignon et d'autres légumes sur Roscoff et les communes avoisinantes.

...aux routes de Grande Bretagne...

Mais c'est véritablement au 19ème siècle que la notoriété de l'Oignon de Roscoff prit de l'ampleur.

L'histoire retient qu'en 1828, Henri Ollivier, un jeune paysan de Roscoff, tenta l'aventure d'aller vendre ses oignons en Angleterre : il en revint les cales vides et les poches bien remplies…

C'est ainsi que débuta le OIGNON ROUGE BRETON phénomène " Johnny ", du surnom donné par les britanniques aux paysans de Roscoff et de sa région (petit Jean). Chaque année plus nombreux, les Johnnies s’expatriaient dès la fin juillet après le pardon de Sainte Barbe pour aller vendre leurs oignons au porte à porte dans toute la Grande Bretagne, à pied tout d’abord puis à vélo à partir des années 1920. Le métier était difficile mais heureusement rentable. Le phénomène connut son apogée dans les années 20 avec 9000 tonnes vendues outre Manche par près de 1400 Johnnies. La crise économique des années 1930, la deuxième guerre mondiale, la dévaluation de la livre et le protectionnisme anglais ont ensuite conduit au déclin des ventes outre Manche.

 

Cependant il reste encore aujourd'hui une quinzaine de Johnnies

qui font perdurer la tradition…

oignon-fete-roscoff.jpeg

 

...jusqu'à l'AOC OIGNON AOC

Si dans les années 60 il se produit encore dans la région entre 15 et 20 000 tonnes d’oignons de Roscoff, les volumes diminuent fortement à partir des années 1970 pour ne plus représenter que 1500 tonnes dans les années 1990…

L'oignon de Roscoff n’arrive alors pas à se démarquer des autres oignons malgré sa typicité. Par ailleurs, en termes de coût de production, il ne peut rivaliser avec les autres oignons produits à échelle quasi industrielle…


L'Oignon de Roscoff

ou la fierté de tout un pays OIGNONS-ROSCOFF-2.jpeg

Ces difficultés amènent les producteurs à se regrouper pour réfléchir à la meilleure façon de valoriser leur oignon. Avec leur coopérative, ils décident alors de lancer un nouveau produit sur le marché : l’oignon « grappe » de 1kg, nettoyé et tressé manuellement dans les exploitations par la main-d’œuvre familiale. Ce produit, lancé en 1992, rencontre un grand succès et relance ainsi l’oignon de Roscoff.

Dans le même temps,commence une réflexion pour trouver un moyen de faire connaître et protéger l’oignon de Roscoff. L’appellation d’origine contrôlée ressort alors comme le signe de qualité le mieux adapté. Pour soutenir la démarche et assurer la défense de l’oignon de Roscoff, les producteurs se regroupent dès 1992 en syndicat de défense, présidé par Robert Jézéquel.

En 1994, avec l’aide de la chambre d’agriculture, un premier dossier de demande de reconnaissance en AOC pour l’oignon de Roscoff est déposé. La mairie de Roscoff apporte également son soutien à la démarche en autorisant le syndicat à utiliser le nom « Roscoff » pour l’oignon AOC.

OIGNON CARTEQuinze ans ont été nécessaires pour fédérer tous les producteurs d'oignons de la zone légumière autour du projet d’aire géographique et du cahier des charges.

En 20 09, 56 producteurs conduisent leurs cultures selon le cahier des charges de l'AOC soit environ 65 ha pour 1300 Tonnes d'Oignons de Roscoff.


Aujourd'hui...


Fête de l'Oignon de Roscoff

Afin de soutenir les producteurs dans leur démarche de qualité (obtention de l'A.O.C. en juillet 2009), la ville organise une fête chaque année : marché de l'Oignon de Roscoff (les producteurs et les Johnnies proposent des oignons en vrac ou en tresses, des oignons issus de l'agriculture biologique ou traditionnelle) Il est également possible de le déguster : tartine à la compote d'oignons, tarte à l'oignon, pain fourré à l'oignon et bien-sûr, l'inévitable soupe à l'oignon. Danse, musique, jeux, animations pour enfants, ... animent le marché.

Toute la ville est en fête pendant deux jours : Samedi 20 et Dimanche 21 août 2011. OIGNON-VELO.jpg

Renseignez-vous à l'office de tourisme de Roscoff que nous remercions ici pour tous ces précieux renseignements.

L'Oignon Rosé de Roscoff, partage l'honneur d'une AOC avec l'Oignon doux des Cévennes.

 

Lire aussi au sujet des Oignons

L'Oignon ses vertus thérapeutiques

L'Oignon : incontournable en cuisine

L'Oignon doux des Cévennes


 

A.ACCUEIL Blog HomeNaturo

 

homenaturo


 

 


Partager cet article
Repost0
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 14:25

Carnet rose :

 la Nouvelle Zélande est fière

de vous annoncer la naissance d'un...Kiwi blanc

article kiwi

Cet animal rare est l'emblême du pays...

Un kiwi rare de couleur blanche est né en Nouvelle-Zélande, couronnant la plus fertile des saisons depuis l'ouverture d'un sanctuaire pour protéger l'oiseau emblématique du pays, ont annoncé vendredi des responsables de l'Environnement. L'oisillon, un mâle baptisé Manukura, nom de dignitaire en langue maorie, a vu le jour le 1er mai, dans le sanctuaire de Pukaha, au nord de la capitale Wellington, a-t-on indiqué de même source. «Autant que nous sachions, il s'agit du premier oisillon tout blanc né en captivité», a déclaré Bob Francis, président du sanctuaire Pukaha.

Les kiwis sont habituellement bruns mais le spécialiste a souligné que l'oisillon appartenait à un groupe génétique qui porte des tâches blanches sur son plumage, ouvrant la possibilité qu'un animal naisse tout blanc. Bob Francis a précisé qu'il ne s'agissait pas d'un albinos.

La quatorzième naissance de l’année

Cette année, 14 oisillons ont vu le jour dans ce sanctuaire, contre une moyenne de deux par an entre 2005 et 2010. Emblème de Nouvelle-Zélande, le kiwi, oiseau atypique doté d'un long bec et qui ne vole pas, est menacé dans son habitat par l'activité humaine et par des prédateurs comme les chiens, les chats, les rats ou les furets.

Il ne subsisterait que 70.000 kiwis en Nouvelle-Zélande et plusieurs sous-espèces sont menacées. Dans le sanctuaire de Pukaha, créé en 2001, des pièges ont été installés pour limiter le nombre de prédateurs, tandis que chaque oeuf est mis à l'abri dans une nursery.

 

source :  20minutes 

 

 

 

A.HomeNaturo OverblogLa preuve que quand l'homme veut : il peut !

Souhaitons que ce mignon bébé kiwi devienne le porte-parole de toutes les espèces menacées et que la blancheur de son plumage, à lui qui est né un 1er mai, lui porte bonheur comme les clochettes blanches du muguet.   

 

A.ACCUEIL Blog HomeNaturo

 

homenaturo

Partager cet article
Repost0